Arnaques

Service d'aide
 


Menu du service




Dernier témoignage
Arnaque 15118
Date: 21/07/2017 à 04h21

jus carotte pour maigrir manger des fruits pour maigrir quelle est tisane qui fait maigrir produit hyperproteine pour ma...



Arnaque aux fausses annonces immobilières sur des sites de petites annonces

Toujours plus imaginatifs, les escrocs ont pris la main sur un nouveau marché, l’immobilier. À la vue du nombre de transactions immobilières, les arnaques sont peu nombreuses mais bel et bien réelles.
Elles sont de plus en plus présentes sur des sites de petites annonces comme Leboncoin, Vivastreet, etc.
Pourtant ces sites mettent en place de nombreuses mesures pour luter contre les arnaqueurs mais les fraudeurs adoptent de nouvelles techniques plus poussées.
Si vous recevez une arnaque par e-mail suite à la réponse à une offre pour un appartement ou une maison sur le site leboncoin.fr, vous devez vous rendre sur leur site officiel pour la signaler !
Vous pouvez également faire un signalement en ligne sur ce site (arnaques-internet.info).
 
arnaque sur ebay
 

Comment se présentent les fausses annonces immobilières ?

Lors d’une location, si un bailleur vous propose une offre particulièrement attractive et qu’il vous demande de lui adresser d’urgence la caution, cela doit vous mettre la puce à l’oreille, surtout s’il vous demande un mandat cash pour soi-disant « bloquer le logement ».
Une fois que vous avez envoyé la somme, vous ne pouvez plus faire machine arrière. Vous devez donc redoubler de vigilance, ne payez rien avant d‘avoir rencontré votre bailleur en personne et signé un contrat.

On retrouve également une arnaque très courante dans le secteur de l’immobilier, celle du « trop-perçu ».
Un mystérieux locataire veut louer votre maison de vacances et réserve par virement la totalité de la location. Toutefois, le montant versé est beaucoup plus élevé que celui demandé.
Le faux locataire vous demandera donc le remboursement sous 24h.
Pendant que vous lui rendez son argent, il annule son versement. Quant à vous, vous ne pouvez pas annuler votre virement.


Arnaque immobilière : les éléments qui doivent vous interpeler ?

Certains éléments peuvent vous mettre la puce à l’oreille. Tout d’abord, si on vous demande un mandat cash, il vaut mieux ne pas donner suite. De même si on vous demande de faire un transfert d’argent sur un compte étranger.

Si vous vendez votre bien et que l’acquéreur ne souhaite pas le visiter, il y a de quoi s’inquiéter. De même lorsqu’une offre est trop belle pour être vraie. Souvent, les prétendues bonnes affaires sont les plus gros pièges dans lesquels vous allez tomber. Plus l’arnaque est grosse, plus elle marche !

Que faire en cas d’arnaque immobilière ?

Si vous avez le moindre doute, coupez tout contact avec la personne.
Ne donnez pas suite à un mail douteux et placez-le dans vos courriers indésirables.

Vous avez été victime d’une arnaque immobilière ?
Tout d’abord, faites remonter l’information au service client du site sur lequel vous avez trouvé l’annonce. Si vous le pouvez, faites opposition au paiement le plus rapidement possible.
Une fois un chèque encaissé, il est très compliqué de faire marche arrière. Pour finir, essayez de réunir un maximum de preuves comme la capture d’écran de l’annonce et celle de messages que vous avez échangé. Avec votre dossier de preuves, allez déposer plainte auprès du commissariat le plus proche.